Contribuer à l’industrie du cinéma

Réhabilitation d'une centrale EDF en Cité du CinémaSaint Denis / FRANCE

Paris possède encore quelques édifices extraordinaires dont la vocation initiale était des plus ordinaires. Le garage de la rue Breguet qui émerge et qualifie à cet endroit la silhouette de la ville en constitue un exemple. Son envergure hors d’échelle dans le tissu urbain existant pose également cet édifice comme une pièce urbaine très importante dans l’îlot de la Villa Marcès.
Le projet de reconversion du garage s’inscrit donc de fait dans un contexte plus large lié à une réflexion d’ensemble sur la totalité de l’îlot.

La construction localisée en fond de perspective de la Villa Marcès occupe toute la largeur de l’îlot entre les rues Bréguet et Chemin Vert. Cette situation et ses dimensions exceptionnelles mettent le garage en position de reconfigurer les pratiques urbaines de l’îlot réaménagé.

En premier lieu, nous avons cherché à créer un système bâti ouvert de manière à constituer un maillage de cheminements et de cours. Le volume construit monolithique est donc découpé en « pièces » construites reliées entre elles uniquement par des coursives.

Sur la base de la structure existante, nous avons créé des corps de bâtiment en privilégiant d’importantes épaisseurs de l’ordre de 18 mètres.

Les niveaux des planchers sont également conservés. Ainsi, les niveaux bas du garage pourront être destinés plutôt aux plateaux d’activités alors que les niveaux hauts, beaucoup plus faibles en hauteur d’étage, seront destinés aux bureaux.

Etat : Projet livré en septembre 2012
Maîtrise d’ouvrage : VINCI Immobilier
Maîtrise d’oeuvre :
– Reichen et Robert & Associés
– Jean-Francois Authier, architecte directeur de projet
– BET structure : KEPHREN Ingénierie
– BET Fluides: SNC LAVALLIN
– BET Acoustique : AVEL
– Economiste : SCB économie
– Paysagiste : Sol Paysage
Surface : 11 000 m² bureaux 1 000 m² commerces
Coût : 22 700 000 € HT

MENU