Contact


    Contribuer au renouveau de la friche Blanchemaille

    Réemploi de bâtiments sur le site Blanchemaille

    roubaix / FRANCE

    Programme :  Réhabilitation de bâtiments historiques de La Redoute en vue de la réalisation d’un site totem dédié au commerce digital de la filière numérique
    Etat : APD en cours – Livraison septembre 2024
    Maître d’ouvrage :
    SEM Ville Renouvelée pour la Métropole Européenne de Lille
    Maître d’œuvre :
    SAA Architectes, mandataire
    Atelier FORMAT PAYSAGE – TPFi – TRIBU ENERGIE – MOBIUS REEMPLOI – KORELL – SIGHTLINE GROUP
    Surface : 13 500 m² SP
    Coût : 23,9 M € HT
    Démarche environnementale : HQE bâtiment durable, BBC-Effinergie Rénovation, Osmoz

    Projet réalisé sur REVIT – BIM Niveau 2

    © VirginLemon

    Le site historique de la marque ‘‘La Redoute ‘‘ est à réinventer. Notre proposition vise à remettre les bâtiments historiques du site industriel en capacité d’interagir et de qualifier les espaces publics du quartier. Le projet dans son contexte est ainsi en mesure de créer une nouvelle destination urbaine à l’échelle de la ville, contribuant à l’intérêt général au-delà de ses fonctions strictement programmatiques d’incubateur d’entreprises du commerce digital de la filière numérique.

    La visibilité du projet depuis les quartiers du secteur nord de Roubaix, son statut actuel « inachevé » sur la rue de Fontenoy, sont autant de potentiels pour renouer des liens forts et symboliques avec les habitants de ces quartiers de la ville de Roubaix. La vocation du projet est de devenir une pièce urbaine déterminante du projet de renouvellement du quartier en cours. Notre projet propose une réhabilitation mesurée intervenant dans les existants préservés selon une démarche responsable inspirée par l’approche « low-tech » mise en œuvre par SAA Architectes sur l’ensemble des projets s’insérant dans un contexte historique.

    Le site de Blanchemaille dispose à la fois de qualités architecturales et de dispositions constructives propices à la renaissance qualitative des lieux.

    La réhabilitation est une démarche indispensable pour limiter nos émissions de CO2 elle permet également de préserver et de prolonger l’histoire d’un lieu.

    Les façades sont largement ouvertes pour permettre un apport de lumière et des vues qualitatives, de même, à l’exception du rez-de-chaussée la hauteur libre des étages est généreuse. La structure poteau-poutre permet à la fois une flexibilité d’occupation tout en permettant une intervention maitrisée. Nous avons défini une stratégie d’intervention fondée sur la réinvention d’un parcours à la fois fonctionnel et sensible à l’intérieur du bâtiment. L’intervention est donc à la fois définie par l’implantation de lieux d’échanges et de distribution ainsi que par la fabrication de nouvelles continuités et fluidités fonctionnelles dans les enceintes bâties.

    Les aménagements proposés viennent s’insérer dans les structures actuelles en les modifiant dans un esprit d’optimisation des matériaux et des énergies mis en œuvre : nous nous concentrons sur des interventions à forte valeur ajoutée respectueuses des existants.

    Notre raisonnement se fait par l’espace, le projet doit être avant tout un lieu de rencontre, d’échange et d’émulation. Ce lieu prend la forme d’un forum constitué de l’atrium qui se prolonge par le parvis, aux croisements des deux accroches urbaines du projet avec la ville. C’est cette mutation qui s’accompagne d’une profonde refonte du fonctionnement du site et en particulier des niveaux bas.

    Les démolitions mesurées ont pour objectifs d’une part de favoriser l’éclairage au cœur du projet et de révéler la façade arrière de la maison Pollet, d’autre part d’offrir une hauteur libre plus généreuse au rez-de-chaussée dans la continuité du dehors.

    L’objectif est de faire de ce futur lieu un espace accueillant et ouvert qui soit une véritable place urbaine couverte, vitrine des activités. La vocation de cette place est d’être un lieu de destination pour tous, habitants et acteurs des entreprises et constituera à ce titre la pièce maitresse d’un système urbain traversant, ouvrant ainsi l’îlot à la ville.

    La stratégie est également déclinée suivant le réemploi.

    L’usage des tuiles de réemploi sur la façade jardin orientée sur la rue du Fontenoy est une façon de nous approprier le volume du bâtiment existant, de ne pas en modifier sa forme, ni ses percements et d’afficher la vocation profondément écologique et d’intérêt général de cette restructuration.

    Le réemploi des tuiles fait également référence aux matériaux des toitures des maisons qui vont être déconstruites dans le cadre de la rénovation du quartier de l’Alma. En plus d’un approvisionnement à proximité, ces façades témoignent de l’histoire du quartier.

    saa architectes bureaux blanchemaille roubaix5
    saa architectes bureaux blanchemaille roubaix4
    saa architectes bureaux blanchemaille roubaix6
    saa architectes bureaux blanchemaille roubaix3
    saa architectes bureaux blanchemaille roubaix

    _ Matériau(x) : + _ _