Menu

Contact


Habiter les terrasses jardinées

Construction d’une résidence seniors, logements collectifs et individuels

villejuif / FRANCE

Etat : Concours, 2017
Maître d’ouvrage : CREDIT AGRICOLE
IMMOBILIER
Bailleur social : DOMAXIS
Maître d’oeuvre : SAA ARCHITECTES
Surface : 13 307 m2 SP
Logements : 2380 m2 SH / 2971 m2 SP
rés. sociale :
7574 m2 SH / 8144 m2 SP coll.
1327 m2 SH / 1424 m2 SP indiv.
Equipements : 1033 m2 SU / 1065 m2 SP
école d’Arts et Mairie Annexe
Coût : NC
Démarche HQE : NC

Comme de nombreux sites à l’échelle du territoire Francilien, le site IVECO amorce sa mutation pour quitter définitivement sa vocation d’activité. En ce sens, l’évolution du site s’inscrit dans une réflexion plus globale liée au contexte des quartiers nord de Villejuif : la gradation des hauteurs des constructions et la qualité des espaces extérieurs.

 

Dans son rapport au grand paysage et aux terrains des réservoirs, le site se voit alors qualifier l’ensemble de l’environnement, au-delà même de sa limite ou de ses abords immédiats en termes d’ambiance architecturale, urbaine et paysagère.

Dès l’avenue de Paris, notre démarche vise à retrouver le goût de flâner. Le bâtiment doit inviter les regards à être curieux de cette villa urbaine que nous proposons et laisse deviner une ambiance de petit quartier protégé des tumultes de la ville.

La multiplicité des terrasses sculpte les masses bâties et participe à l’identité du projet.

En façade sur l’avenue, l’équipement public participe à la définition de la « porte » de la villa. La voie d’accès chemine tout le site pour desservir l’ensemble des bâtiments jusqu’aux logements individuels situés à l’arrière de la parcelle. Tous les espaces intérieurs de l’ilot ont été dessinés afin de favoriser les rencontres fortuites et leur appropriation. Ils fabriquent ainsi une gradation progressive entre les espaces de circulation, où les voitures cohabitent avec les piétons, et les espaces de flânerie ou les espaces privés.

Les hauteurs des constructions s’abaissent peu à peu à mesure que l’on chemine. Ainsi, la multiplicité des terrasses sculpte les masses bâties et participe à l’identité du projet. Les dessins s’inscrivent alors volontairement dans un registre esthétique varié et la référence à une lecture des petites échelles des habitants est constante.

Une tonalité claire et lumineuse a été choisie pour la brique et l’enduit, afin de s’intégrer et de « rayonner » positivement sur l’environnement dominé par la couleur verte liée aux arbres.